Meteor , 2021
Exposition Le Gris de l'eau I Commissariat Claire Luna
Impression PLA, Aluminium, Acier. 190 x 80 x 150 cm

Gilgamesh ou la quête de l’immortalité
Meteor est une sculpture autour du déluge, celui de Gilgamesh sculpté sur une plaque argileuse – eau sur eau –, pour conserver sa mémoire. Je superpose les récits en transperçant celui du déluge par le premier rêve de Gilgamesh où la chute d’un météore le tue. L’histoire a creusé la pierre, l’a évidée pour raconter et en sculpter de nouvelles. Eaux grises ou mémoires collectives en déroute. Qu’en est-il de cette permanente fluidité du temps et des événements, des langages et de l’oubli, des épreuves et des conflits emportés par le déluge qui allait inspirer toutes les mythologies ? Celui qui a survécu au premier déluge de l’histoire de l’humanité meurt chaque nuit à cause d’un météore tombé du ciel. Et si ce précieux liquide était réellement arrivé à dos de comète* pour donner vie puis l’ôter brutalement ?


*A la suite de la découverte de molécules d’eau dans des échantillons de l’astéroïde Itokawa, des scientifiques supposent l’arrivée de l’eau sur terre par ces objets célestes.

Photo: Copyright Dexter Lander

Chedly atallah_Photo de l'exposition le gris de l'eau, jeune création, commissariat Claire Luna
Chedly atallah_Photo de l'exposition le gris de l'eau, jeune création, commissariat Claire Luna